Lindab simplifions la ventilation
Contactez-nous

VMC double flux

 

VMC DFVMC DF

Présentation générale :

Ce système de VMC comprend deux caissons de ventilation généralement installés en toiture. Un pour l’extraction qui va assurer l’aspiration dans les pièces dites humides (cuisine, salles de bain, celliers, WC et buanderie) via des bouches d’extraction et un pour l’insufflation qui va assurer le soufflage dans les pièces de vie comme les chambres, bureaux et séjours. Le groupe d’extraction va s’occuper de rejeter l’air vicié et le groupe d’insufflation va s’occuper de prendre de l’air neuf extérieur et le souffler dans les pièces après être passé par des filtres afin de débarrasser l’air neuf de poussières et autres particules. L’air soufflé dans les pièces peut être naturellement réchauffé en passant par un échangeur statique placé dans chaque logement qui récupère les calories de l’air extrait. L’air extrait est lui aussi filtré avant de passer dans l’échangeur pour se défaire des éventuelles poussières accumulées lors de l’extraction. La VMC double flux fonctionne 7j/7 et 24h/24 comme précisée dans les arrêtés de 1982 et 1983. Un détalonnage de 1.5cm, des portes doit être respecter afin de laisser l’air circuler librement entre chaque pièces de chaque appartement.

 

Les systèmes de VMC double flux :

La VMC double flux associe 2 caissons, un pour l’extraction et un pour le soufflage, des bouches d’extraction, des bouches d’insufflation et un échangeur statique en aval des groupes de VMC et placé dans chaque logement.

Les caissons sont généralement installés en toiture terrasse de l’immeuble. Les groupes VMC disposent chacun d’au moins 2 piquages du diamètre 250 mm au diamètre 400 mm et d’un rejet d’air vicié sur le dessus des caissons de ventilation. Lorsque les caissons sont placés en toiture il faut les équiper de piquages plats (ILU), de manchons femelles (MF) et de chapeaux de toiture (CT) pour protéger les rejets de la pluie. Le raccordement du caisson au réseau aéraulique s’effectue avec des gaines rigides de type SR (catégorie A1) et de divers accessoires comme des coudes (BU), des raccords (NPU),... Du réseau aux bouches d’extraction le raccordement s’effectue avec de la gaine souple M0 de type SRF. Il faut prévoir des bouches d’extraction et d’insufflation de type BOREA et un échangeur statique PAC dans chaque logement.

 

Les ++++ :

-          Qualité d’air hygiénique (filtration)

-          Confort : pas de sensation de courant d'air

-          Moteurs basse consommation (RT2012)

-          Économie importante sur le coût du chauffage

-          Meilleure répartition de la chaleur dans les pièces de vie

Aucun produit ne correspond à la sélection